Loch Dragonus

LOCH DRAGONUS

Loch Dragonus - Épisode 2 – le réveil du dragon

Dire que le stage ne s’est pas passé comme prévu serait un euphémisme …

Certes, les stagiaires ont reçu les cours attendus…

Certes, le stage a vu la victoire, sur le fil de la maison du Dragon Vert Gallois…

Mais le stage a également vu le retour d’Herbert Blackwood, puissant mage noir, qui ironie du sort n’est autre que le frère de Philéas Blackwood l’initiateur du projet.

Depuis que ses adeptes l’ont ramené à la vie, Herbert n’a pas perdu de temps !

Il a réussi à isoler l’école sous un dôme impénétrable privant l’école de tout moyen de communication vers l’extérieur …

Quels sont les projets d’Herbert ?

Comment percer le verrou magique emprisonnant stagiaires, enfants, professeurs et représentant du ministère sous le dôme ?

Où se cache Herbert ?

Où a-t-il emprisonné les sorciers et enfants de l’école qu’il a capturés ? Qui sont ses adeptes ? Et comment réagir vis-à-vis d’eux ?

Une chose est certaine, Herbert l’a dit, pour chacun des siens qui tombera, 3 de ses prisonniers mourront… de douleur !

Le directeur a interdit qu’on touche à qui que ce soit jusqu’à la réunion de 19h, dans la grande salle…

Les professeurs discutent des mesures à prendre … bientôt 19h …
Bientôt, nous saurons quelle sera la suite de l’aventure de Loch Dragonus !

Histoire de Loch Dragonus : Episode 1

Loch Dragonus est une école très célèbre dans la communauté des sorciers.

C’est là que se formaient les élites et les décideurs du monde magique.

De tout temps, entrer à Loch Dragonus était synonyme de prestige pour un sorcier et sa famille. Si bien que la noblesse du monde magique s’est petit à petit installée dans ces majestueux murs et afin d’y créer un établissement élitiste pour lequel le sang et des capacités exceptionnelles représentaient le seul sésame… Cette atmosphère particulière a pourtant fini par conduire l’école à sa perte...

Lors de l’avènement d’un « certain mage noir », le directeur de Loch Dragonus s’est laissé convaincre par ses thèses de pureté du sang et de caste magique dominante. L’école devient petit à petit un grand pourvoyeur de disciple pour lui … Lors de sa chute, vaincu par l’amour d’une mère pour son fils, il fut question de fermer l’école qui représentait un triste exemple de la dérive des sangs purs…

Loch Dragonus ne dû sa survie qu’à une intervention particulièrement inattendue… Le directeur d’une autre école de magie décida de reprendre Loch Dragonus et d’en faire une annexe de son établissement. Le magnifique cadre naturel de Loch Dragonus et son expertise millénaires permettait des contacts privilégiés avec les aspects botaniques et les soins aux créatures magiques. L’école devint en 1992, un établissement spécialisé principalement en 2 matières : botanique et créatures magiques.

Des élèves triés sur le volet, pour leurs prédispositions exceptionnelles dans ces domaines, rejoignent maintenant les cours de Loch Dragonus à partir de la deuxième année afin de devenir des maîtres des potions ou des soins… Les mauvaises langues racontent que le jeune Aldus c’était vu refuser l’accès à Loch Dragonus étant enfant et que son attachement à sauver l’école n’était en fait, que la revanche d’un vieux et prestigieux magicien sur une frustration majeure de son enfance… Mais ça, c’est une autre histoire…

Loch Dragonus – épisode 1- Plus jamais ça !

Le premier avènement du mage noir a plongé le monde de la magie dans le chaos et a bien failli le détruire. Fort heureusement, sa chute fut aussi inattendue, rapide et brutale que son avènement ! Toutefois, parmi les dignitaires et les décideurs du monde magique, certains redoutent que l’équilibre ne soit un jour à nouveau menacé par l’un ou l’autre sorcier.

Un auror de vieille noblesse, Philéas Blackwood, a usé pendant plusieurs mois de toutes ces relations pour mettre sur pied un ambitieux projet qu’il avait baptisé « plus jamais ça ! ». Blackwood voulait créer un service de magiciens d’élite aux valeurs morales irréprochables capable de défendre le monde magique de toute nouvelle agression.

Son projet, quoique unanimement salué, peinait à se mettre en place… certain responsable de différents ministères faisaient de l’opposition. C’est un événement dont Blackwood se serait bien passé qui remit son projet en lumière… sa mort !

Philéas Blackwood fut assassiné par son frère, un adepte du mage noir, en 1993. Il fallut encore 1 année d’efforts à l’entourage de feu Philéas pour que son projet puisse enfin voir le jour …

Une commission de sélection, le conseil des 12, composé des 12 des plus grands sorciers de tous les temps, fut mis en place et pendant une année, elle sélectionne patiemment un groupe de 72 magiciens qui intégreraient pour un premier stage l’école de Loch Dragonus durant la période de Noël. Personne ne sait exactement comment les « 72 » furent choisis, mais ce travail ne se fit pas sans tensions et négociations au sein même du groupe des 12. Chacun voulant imposer ses candidats.

Faire partie des « 72 » n’est pas un choix personnel. Un des « 12 » propose votre nom, argumente et le conseil retient ou non le candidat proposé. Les paris vont, dès lors, bon train sur les noms et la composition du groupe des 72.

Durant ce stage, les « 72 » intègreront le 5 maisons de Loch Dragonus et y recevront des cours extrêmement poussés. Ils seront en permanence mis à l’épreuve. Leurs capacités magiques, physiques, leurs connaissances, mais aussi leurs capacités à résoudre des problèmes et à travailler en équipe feront l’objet d’une évaluation durant tout le week-end… Seuls 55 magiciens pourront intégrer le second stage…